Qu’est-ce que j’ai brodé cet été ? Pas grand chose.

Publié le 11 Septembre 2005

Mais ça m'a pris du temps !!!

 

Le coussin pour l’anniversaire d’Hélène : une bretonne bleue, je savais que ça lui plairait. J’ai mis du temps pour trouver le tissu à carreau mais quand j’ai vu celui-là, je me suis dit :  « c’est exactement ça qu’il te faut » et le fait est que, rentrée chez moi, c’était bon. Restait plus qu’à trouver des boutons sympas, des rubans jaunes pour rappeler la surpiqûre jaune du tissu et le tour est joué.

 

Une petite bretonne trouvé dans un numéro du Marquoir

 

 

L'initiale d'Hélène dans un coeur.

 

Un coussin tournesol pour mon amie Brigitte A : ce tournesol était déjà brodé depuis longtemps mais là aussi, je n’avais pas le déclic pour le tissu. Quand j’ai fait le coussin d’Hélène, je me suis aperçue que le tissu à carreau pouvait aller car chez mon amie, les couleurs dominantes de son salon sont bleu et jaune. Là aussi, je suis parfaitement bien tombée car elle venait de faire recouvrir ses fauteuils avec un tissu à tous petits carreaux jaunes et bleu.

 

 

Un berlingot lavande et une arlésienne pour Christine ; invitée chez elle pour passer quelques jours à la Grande Motte, je suis arrivée avec ce petit berlingot rempli de lavande – modèle de DFEA.

 

 

Quand je suis arrivé là bas, la première chose que tout le monde m’a dite : on a trouvé une boutique comme tu les aimes à Aigues-Mortes.

Effectivement, la boutique est toute mignonne, la mercière est installée depuis un an environ et développe surtout le thème de la Provence ; les adeptes du patch et du boutis, trouveront aussi leur bonheur.

Christine est tombée en admiration devant cette arlésienne et je n’ai pas pu résister au plaisir de lui faire plaisir.

Une astuce pour celles qui ne savent pas encadrer ; le cadre est en fait une assiette de présentation en maïs que j’ai trouvé chez ALINEA.

 

 

La bannière pour Brigitte B : je vous avais dit dans l’article « la rentrée des copines aux gros sabots » que je vous raconterai mes mésaventures tinctoriaux

Depuis quelques temps, ça me démangeait de faire des essais de teinture alors en faisant cette bannière sur une chute de lin blanc avec le fil du pic vert « india », j’ai eu envie de trouver une couleur de toile un peu plus exotique. Sur le site d’Anne les petites croix, il est conseillé pour obtenir une couleur ocre, d’utiliser du curry….

… J’ai fini par obtenir quelque chose plutôt jaune fluo … une horreur !!!! Bon, me suis-je dit, je vais tempérer cette couleur avec du thé  …mais pas assez à mon goût … !!!!

Alors en recherchant dans le fond de mon placard, des restes de teinture dylon, je suis tombée sur un rouge cerise.

Une petite pointe, ça devrait me donner quelque chose un peu plus ocre rosé … pas idiot, sauf que j’ai la main trop lourde et que, au lieu de diluer d’abord et trempé la broderie ensuite, j’ai fait le contraireAh ça ! La couleur était belle mais on voyait plus la broderie !!!!

Foutu pour foutu, je tente le tout pour le tout … pastille de javel ; d’abord quelques miettes puis une grosse puis un quart de pastille, encore un autre … enfin un résultat …mais stop ! A certains endroits, j’aperçois des taches blanches. J’ai rebrodé quelque chose par-dessus ouf ! On ne les voit plus. C’était pas trop mal finalement mais alors que de frayeur pour en arriver là.

 

 

 

Il ya encore des petites choses en route et ce sera pour un autre épisode.

 

A bientôt

 

 

 

 

 

Rédigé par DominiqueV54

Publié dans #L'art du fil

Repost 0
Commenter cet article

sylvie 21/09/2005 16:02

POURQUOI ECRis tu aussi petit tu sais les blog c pas limité en place lol
je reviendrais voir si tu m ecoutes bisous